Arquivos da categoría Géographie physique

Paysages

L’Espagne a une grande variété de paysages. Des bassins aux montagnes, des anciens massifs aux chaînes alpines, il y a une vaste diversité naturelle. Voici quelques exemples:

  1. Le paysage montagneux d’Ordesa.
  2. Le paysage plat autour de Tordesillas.
  3. Le paysage escarpé du Teide.
  4. Le paysage doux du marais du Guadalquivir.

Je vous apporte un modèle de commentaire de paysage naturel afin de rédiger vos présentations autour de chaque paysage.

8 cm

D’après les mesures de la NASA, depuis 1992 les océans ont monté d’environ 8 centimètres. D’ici les 100 à 200 prochaines années la montée d’un mètre du niveau des océans semble inévitable. Des villes côtières comme Singapour, Tokyo ou des régions comme la Floride pourraient voir leurs paysages très modifiés.

Ce ne sont plus que 8 cm, vraiment, pas plus que mon doigt annulaire, pas beaucoup plus que 3 pouces d’un talon aiguille ordinaire, mais: c’est le diamètre d’une bonne mandarine, le diamètre moyen d’un côlon adulte, l’envergure minimale d’un papillon monarque adulte, plus du double de largeur d’une bande de roulement d’un pneu moyen,… la surface des côtes de l’Espagne (presque 8.000 km) perdrait plus de 600.000 mètres carrés (plus de la surface bâtie de Marineda City, 25 fois la surface de la basilique de Saint Pierre du Vatican,…) avec une montée égale partout du niveau des eaux.

Le grand dégel des pôles, d’ici 5.000 années, bien pourrait provoquer la montée des eaux de plus de 60 m. Et alors, National Geographic a créé des cartes afin de vérifier le nouvel visage de notre planète, donc une nouvelle “géographie urbaine”.

Cartes météo

La météorologie est la science qui étudie les phénomènes atmosphériques (les vents, les nuages, les précipitations), en fonction des paramètres mesurés tels que la pression atmosphérique, la température et l’humidité.

Selon la latitude, ces phénomènes se manifestent d’une façon particulière. Par exemple, en des latitudes moyennes, nous sommes soumis à l’alternance de la dépression de l’Islande (hiver, surtout) et l’anticyclone des Azores (été, notamment). Les dépressions qui nous touchent sont souvent reliées à des fronts (chauds, froids, occlus) qui comportent des différents types de nuages et précipitations.

* Voici un document pour mieux comprendre le fonctionnement de la pression et les vents.

Domaines bioclimatiques

“L’environnement est tout ce qui nous entoure. C’est l’ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre une dimension de plus en plus mondiale. L’environnement est défini comme « l’ensemble des éléments (biotiques ou abiotiques) qui entourent un individu ou une espèce et dont certains contribuent directement à subvenir à ses besoins », ou encore comme « l’ensemble des conditions naturelles (physiques, chimiques, biologiques) et culturelles (sociologiques) susceptibles d’agir sur les organismes vivant et les activités humaines ». La notion d’environnement naturel, souvent désignée par le seul mot environnement, a beaucoup évolué au cours des derniers siècles et des dernières décennies. On peut aujourd’hui définir l’environnement comme l’ensemble des composants naturels de la planète Terre, comme l’air, l’eau, l’atmosphère, les roches, les végétaux, les animaux, et l’ensemble des phénomènes et interactions s’y déroulant, c’est-à-dire, comme tout ce qui entoure l’Homme et ses activités.”

(http://lebiogeographe.centerblog.net/1-definition-de-environnement)

* On va connaître les principaux climats et paysages de la planète pour ajouter des définitions à notre glossaire.

* On va localiser les grands domaines bioclimatiques du globe pour faire une petite présentation avec des images sur ces domaines.

* Cliquez pour reconnaître les paysages liés aux climats.

* Reliez les climats et la végetation.

* Signalez les différents types de végétation dans l’exercise de choix multiple.

– Voir les mots-clés: taïga, toundra, lichen, mousse, garrigue, maquis, steppe, étagement de la végétation, désert, forêt.

* Prenez des informations sur les différents domaines climatiques du globe et les caractéristiques des climats.

* Regardez cette web du Centre National de la Recherche Scientifique sur le climat.

* Choisissez les donnés des stations météorologiques que l’on fourni en cours pour faire les diagrammes climatiques des différentes régions. Utilisez ce modèle.

“Ils étaient les hommes et les femmes de sable, du vent, de la lumière, de la nuit. Ils étaient apparus, comme dans un rêve, en haut d’une dune, comme s’ils étaient nés du ciel sans nuages, et qu’ils avaient dans leurs membres la dureté de l’espace. Ils portaient avec eux la faim, la soif qui fait saigner les lèvres, le silence dur où luit le soleil, les nuits froides, la lueur de la Voie lactée, la lune ; ils avaient avec eux leur ombre géante au coucher du soleil, les vagues de sable vierge que leurs orteils écartés touchaient, l’horizon inaccessible. Ils avaient surtout la lumière de leur regard, qui brillait si clairement dans la sclérotique de leurs yeux.
Le troupeau des chèvres bises et des moutons marchait devant leurs enfants. Les bêtes aussi allaient sans savoir où, posant leurs sabots sur des traces anciennes. Le sable tourbillonnait entre leurs pattes, s’accrochait à leurs toisons sales. Un homme guidait les dromadaires, rien qu’avec la voix, en grognant et en crachant comme eux. Le bruit rauque des respirations se mêlait au vent, disparaissait aussitôt dans les creux des dunes, vers le sud. Mais le vent, la sécheresse, la faim n’avaient plus d’importance. Les hommes et le troupeau fuyaient lentement, descendaient vers le fond de la vallée sans eau, sans ombre.”

J.M. – Le Clézio: “Désert”.

“La Yakoutie est une immense région du Nord-Est sibérien. Son territoire s’étend sur 3,1 millions de kilomètres carrés, soit 18,2% de la superficie totale de la Russie et à peu près l’équivalent de la surface de l’Inde. La Yakoutie est bordée au Nord par l’Océan Glacial Arctique, s’étend au Sud jusqu’à environ 250 kilomètres de la Chine, et couvre d’Ouest en Est les bassins de cinq grands fleuves, l’Oleniok, la Léna, la Yana, l’Indiguirka et la Kolyma, soit l’équivalent de deux fuseaux horaires.
Elle est couverte de taïga sur 60% de sa surface en-deçà du cercle polaire, de taïga, de toundra boisée, de toundra et de zones montagneuses. Le pergélisol (ou permafrost, sol gelé en profondeur) occupe 95% de son territoire.
Le climat y est extrêmement continental : l’amplitude des températures annuelles peut atteindre, dans certaines régions centrales et orientales, près de 100°C (-60°C en hiver, +40°C en été ). Le pole du froid de l’hémisphère Nord se situe à Oïmiakon dans l’Est de la Yakoutie : -72°C.”

(http://www.datcha-kalina.com/spip.php?article71)

Medran os riscos naturais

  

Terremotos que superan a magnitude 7 na escala de Richter, erupcións volcánicas, ciclóns extratropicais que causan danos cuantiosos, vagas de frío e calor en tempos de quentamento climático… O Estado español está sometido a riscos naturais moi diversos, de entre os cales as inundacións periódicas debidas a fenómenos de gota fría e choivas continuas ocupan un lugar moi relevante. A todos estes potenciais riscos hai que engadir os inducidos -pois así cabe considerar a meirande parte dos incendios forestais que son causados directamente pola acción humana e a erosión severa de boa parte do solo cultivado con sobreexplotación do mesmo- para completar un panorama que xenera custes humanos, problemas ambientais e  custes económicos de notable importancia.

A prevención destes riscos conta hoxe cun notable sistema de alertas. O IGN leva a cabo un control continuo dos movementos sísmicos; AEMET e Meteogalicia -entre outras axencias-, valéndose das fotografías de satélite, prevéñennos das incidencias meteorolóxicas, Protección Civil alerta á poboación sobre potenciais perigos e medidas de prevención, a DGT aconséllanos nos desprazamentos por estrada, etc. Aínda así, en lugares de intensa ocupación humana como a franxa mediterránea non se poderá probablemente impedir que haxa notables perdas materiais no horizonte medio e lonxano.

* Examina unha presentación sobre os riscos naturais en España.

* Voyez des cartes qui nous parlent des risques climatiques et des conséquences sur des différents pays.

Présentation de la Galice

  

On va faire une présentation ensemble de la Galice (en français) en s’occupant de divers aspects sur notre géographie. Vous pouvez tous vous aider d’une présentation sur la Galice en espagnol, effectuée par l’IES Ponte Caldelas, et vous pouvez consulter aussi le rapport Galice 2003 de la Xunta de Galicia. Après, on va faire attention à:

1) Le rélief. On peut consulter cette web et le serveur de cartes du Proxecto Terra. Vous avez là une carte -en galicien- physique de notre Communauté.

2) Les fleuves, les côtes et les rias. Vous pouvez trouver quelques informations sur ici et encore ici. Et voilà une carte des rias.

3) Le climat. Il ya une petite documentation du climat dans cette web. Voilà une carte des températures moyennes dans la Galice, et une autre des précipitations. On peut accéder aux graphiques du climat des différentes villes .

4) La végétation. Vous pouvez regarder cette présentation sur la végétation en Espagne et choisir les informations correspondantes à l’Espagne humide. Ici, vous trouverez une petite documentation générale de la végétation galicienne.

5) La population. On peut consulter Wikipedia pour mieux connaître les grandes lignes de la démographie en Galice. Les données plus mises à jour sont à l’IGE.

6) L´économie. On peut consulter Wikipedia aussi.

7) Les villes. On peut consulter le point 2.5 de cette documentation. Voilà une web avec un petit résumé.

* On peut aussi consulter des informations sur les provinces dans un dossier de La Voz de Galicia: A Coruña, Lugo, Ourense et Pontevedra.

Il faut toujours choisir des photos pour les mettre avec un petit commentaire à la présentation.

Cartes topographiques

 

Les cartes topographiques sont des cartes réalisées à haute échelle, tandis que 1 cm dans la carte est équivalent à 250-500 m dans la réalité. Ça veut dire que la quantité des informations qui nous offre la carte est très grande sur une petite surface de la terre: des chemins, des routes, des villages, la végétation, les fleuves, des courbes de niveau qui nous parlent de l’altitude du relief (ce sont des lignes qui unissent touts les points qui sont à la même altitude); elles nous permettent de savoir la pente du terrain et faire un profil topographique. En Espagne, le préposé de faire la carte topographique est l’ Instituto Geográfico Nacional. Tu peux consulter dans la web les cartes topographiques en PDF et travailler avec elles.

Mais maintenant nous allons faire une preuve sur la web www.heywhatsthat.com pour réaliser des profils topographiques. On peut voir deux exemples de profils de la carte de La Corogne (nº 21) ici:

Tu peux t’aider de cette annotation sur un blog de sociales pour apprendre a faire des profils topographiques. Tu vas prendre le nombre de la carte, sa dénomination, les coordonnées géographiques à l’extrême de la feuille, les plus hauts sommets et sa localisation, les rivières et fleuves principales et encore les rías de cette carte. Après, tu renvoies ta documentation sur la salle virtuelle.

Pour finir, on va voir un autre profil plus long, en traversant la péninsule de Nord à Sud:

Caractérisation de l’Espagne

L’Espagne est un pays d’Europe du Sud et de l’Ouest’ qui occupe la plus grande partie de la péninsule Ibérique.  L’Espagne est entouré par la mer Méditerranée au sud et à l’est, à l’exception du territoire anglais de Gibraltar et le détroit du même nom qui sépare le continent européen de l’Afrique. Au nord, les Pyrénées constituent une frontière naturelle avec la France, l’Andorre et le Golfe de Gascogne. Le Portugal et l’océan Atlantique bordent l’ouest et le nord-ouest. Le territoire espagnol inclus également les Îles Baléares en Méditerranée, les Îles Canaries dans l’océan Atlantique au large de la côte africaine, et deux cités autonomes en Afrique du Nord, Ceuta et Melilla, limitrophes du Maroc. Avec une superficie de 504 030 km², l’Espagne est le second plus grand pays d’Europe de l’Ouest et de l’Union européenne après la France.

* On va reconnaître le relief espagnol.

* Situe les fleuves de la péninsule.

* On va localiser les accidents des côtes.

* Nous allons connaître les contrées de la Galice.

Les continents

 Ver imagen en tamaño completo

 

L’Amérique est un immense continent qui s’étend du 80º de latitude nord au 55º de latitude sud. L’Amérique du Nord est reliée à l’Amérique du Sud par un isthme qui   n’occupe  que 2,5 millions de km carrés. Les deux grands pays de l’Amérique du  Nord, Canada et États-Unis, couvrent 19,6 millions de km carrés, et les pays d’Amérique du Sud 17,8 millions de km carrés. L’Amérique du Nord est massive en particulier sur sa façade pacifique, mais offre deux façades sur l’Atlantique. L’Amérique centrale, si l’on exclut le nord du Mexique, est très découpée et ses deux façades, atlantique et pacifique, ne sont parfois separées que par 80 km. L’Amérique du Sud, qui atteint 5.000 km dans sa plus grande largeur, se réduit ensuite rapidement et à son extremité sud ne mesure plus guère que 60 km du Pacifique à l’Atlantique. C’est donc dans l’hémisphère Nord que se trouve la plus grande partie du continent américain.

L’Afrique est un continent très massif; ses 30 millions de km carrés s’étendent surtout au nord de l’équateur. Près de 8000 km séparent, dans sa plus grande largeur, la façade atlantique et celle qui donne sur l’océan indien, tandis que l’Afrique du Sud n’a guère plus de 1000 km de large. Cette pointe sud atteint le 35º parallèle sud, elle s’enfonce beaucoup moins dans l’hémisphère Sud que l’Amérique.

L’Europe est le plus petit des continents, un peu plus de 6 millions de km carrés -si l’on ne compte pas la Russie (17 millions de km carrés)- et le plus découpé. Il s’ouvre sur l’Atlantique, l’océan Glacial Arctique et la Mediterranée. Du sud de l’Espagne au nord de la Scandinavie, on parcourt plus de 4000 km, mais l’Italie a par endroits moins de 100 km de large et l’océan Atlantique n’est séparé, en France, de la Mediterranée que par aun peu plus de 300 km. La Grande-Bretagne et particulièrement l’Écosse sont egalement très étroites.

L’Asie est de loin le plus vaste des continents (plus de 33 millions de km carrés, si l’on ne compte pas la Sibérie russe). Très massif, il se prolonge cependant par des péninsules (Inde) qui peuvent être très découpées (Malaisie-Indonésie) et des chapelets d’îles, tout de long de sa côte orientale. De la Mediterranée a la mer de Chine on parcourt, à vol d’oiseau, plus de 8000 km. Et si le nord du continent touche au cercle polaire, les îles les plus méridionales sont au sud de l’équateur. Séparée de l’Afrique par la mer Rouge, l’Asie possède des mers intérieures de grandes dimensions: Caspienne, mer d’Aral, et même mer Noire, bien que celle-ci débouche par un détroit sur la Mediterranée.

Si l’on exclut l’Australie (7,75 millions de km carrés) et la Nouvelle-Zélande (275.000 km carrés), l’Océanie n’est formée que d’îles de dimensions réduites.

Il est difficile de donner des dimensions “terrestres” à l’Antarctique. Les glaces débordent largement la partie réellement continentale, qu’elles recouvrent complètement. Pourtant on sait qu’il s’agit d’un continent montagneux: le volcan Erebus dépasse 4000 m d’altitude. De forme massive, comme l’ont montré les sondages, l’Antarctique couvre 13 millions de km carrés et ne présente que deux grands golfes, ceux de la mer de Weddell et de la mer de Ross.

* On va connaître les coordonnées géographiques.

* On va surtout connaître la planète Terre.

* On va voir quelques représentations de la Terre.

* On va nommer les océans de la Terre.

Quelques mots-clés du relief

La description et l’étude des formes du relief constituent un des aspects les plus anciens et les plus connus de la géographie. Il s’agit de mesurer et de comparer les aspects visibles de la croûte terrestre, par curiosité, mais aussi par intérêt, pour mieux surmonter des contraintes et pour mettre en valeur les autouts générés par la grande variété de ces formes.

Les reliefs résultent d’abord des forces internes qui ont fait surgir les montagnes, mais ils ont rapidement (à l’échelle géologique) été usés par toutes les formes de l’érosion. Le relief d’origine est devenu un modelé. La structure d’origine peut être plane, plisée, faillée…

La montagne c’est un relief qui se caractérise par une altitude élevée et des pentes marquées, donc des dénivelées importantes.

Le plateau est caractérisé par sa platitude; il se différence de la plaine par son altitude, donc souvent par son climat et par la brusque dénivelée de ses vallées, souvent encaissées. Il ya des plateaux de dimensions modestes, comme dans la Meseta, tandis que d’autres couvrent des milliers de kilomètres carrés (Tibet).

Une plaine est une surface plane, avec des vallées peu ou pas creusées, l’altitude modeste.

Une vallée  c’est un creux, plus ou moins marqué, entre deux lignes de crêtes, souvent parcouru par un cours d’eau. Les vallées sont separées par des interfleuves, qui sont souvent des lignes de partage des eaux entre les bassins versants de deux cours d’eau. Les vallées ont des formes en V plus ou moins évasées, ou en U, en particulier lorsqu’elles ont subi l’erosion glaciaire et périglaciaire.

Quelles sont les grandes zones montagneuses? En Amérique elles suivent la côte occidentale du continent, de l’Alaska à la Terre de Feu. Plus larges dans les montagnes Rocheuses où elles se divisent en deux chaînes séparées par de hauts plateaux, elles atteignent 6187 m en Alaska puis 4400 aus États-Unis, 5400 dans le nord du Mexique. En Amérique du Sud, la cordillère des Andes dépasse 7000 m. En Afrique, c’est au nord (plus de 4000 m) et surtout à l’est (5000 m) que l’on trouve les altitudes les plus élevées. Les plus grosses masses de haute altitude occupent une grande partie du continent asiatique. Ce sont de très hauts plateaux, comme au Tibet, ou bien des chaînes dont les sommets dépassent souvent les 8000 m. L’Europe, qui prolonge à l’ouest le continent asiatique, est cloisonnée par des chaînes relativement modestes, mais dont les sommets peuvent atteindre plus de 4000 m.

Creusées et alluvionnées par les fleuves et/ou les glaciers, les grandes vallées suivent les structures du relief qu’elles irriguent et qu’elles contribuent à faire évoluer. En Amérique du Nord, les vallées du Misouri et du Mississippi séparent les Appalaches, vieilles montagnes de l’est, des montagnes Rocheuses, ‘a l’ouest. Le bassin de l’Amazone et de ses affluents occupe, d’ouest en est, une grande partie de l’Amérique du Sud. En Afrique, la présence de boucliers aux bords relevés explique que les grands fleuves soient contraints de décrire de larges courbes avant de rejoindre la mer (Congo, Niger), à l’exception du Nil, né dans les hauts plateaux d’Afrique de l’Est, et dont le long parcours jusqu’à la Méditerranée est plus rectiligne. Les grands fleuves du Moyen-Orient (Tigre, Euphrate), de l’Asie péninsulaire (Indus, Gange, Mékong), de la Chine (Yangzi Jiang, Houang-Ho) et de l’Extrême-Orient sibérien (Amour) doivent leur puissance à l’altitude et aux climats des chaînes dont ils sont issus et dont ils longent souvent le piedmont. Les inmenses fleuves sibériens naissent eux aussi dans les chaînes et les hauts plateaux d’Asie, mais ils se dirigent tous vers l’océan Glacial Arctique. Leur embochure est donc prise par les glaces beaucoup plus longtemps que leur source et leur cours amont, ce qui explique l’importance de leurs inondations.

Les côtes rocheuses, plus ou moins découpées, sont dangereuses pour la navigation mais offrent aussi le refuge d’anses ou de baies. Depuis l’essor du tourisme, elles sont devenues attractives pour leur pittoresque. Les côtes à falaises abruptes (Normandie, sud de l’Angleterre, fjords de Scandinavie) sont très peu propices aux installations humaines. Les côtes basses qui prolongent plaines et bassins, ou que des régressions marines ont degagées, ne permetten pas aux bateaux de s’abriter, et manquent trop souvent de profondeur d’eau pour qu’on puisse envisager d’y installer des ports.

* Trouve les principaux reliefs de l’Europe.

* Identifie les principaux fleuves de l’Europe.

* Identifie les côtes les plus importantes de l’Europe.

* Comment se nomment-ils les reliefs éuropeens?

* Nous allons connaître le relief de l’Espagne.