Grèce antique

Velaquí un proxecto interdisciplinar que podedes consultar na ligazón á que vos dirixe a imaxe superior. En colaboración coa profesora Victoria Fernández Rancaño, de Tecnoloxía, o alumnado de 1º ESO do curso 2019-20, #NaCasa, elaborou toda unha serie de materiais de grande interese.

Bien à vous!!!

Contre le nazisme

Il y a eu une autre Allemagne que celle du nazisme -à l’époque de Hitler. Quelques femmes résistantes -comme Sophie Scholl– ne voulaient pas être cantonées dans les trois “K” (kinder, küche, kirche -enfant, cuisine, église), et ont lutté dans des mouvements comme la Rose Blanche.

À partir de 1933, plus de 500.000 allemands menacés pour des raisons religieuses, culturelles, racistes ou politiques ont choisi la voie de l’exil, dont nous connaissons le cas de l’intellectuel Sebastian Haffner [vidéo] [https://elpais.com/internacional/2016/06/22/actualidad/1466547014_455629.html].

La lutte des résistants commence à Prague, à Paris… et la destruction de l’Allemagne à la fin de la Seconde Guerre Mondiale s’acharne sur Hambourg, Dresde, Berlin

Les allemands ont dû payer l’hémorragie du nazisme, au Danemark, chez eux… Mais ils se sont redressés afin de pourchasser ceux qui avaient collaboré, dont le cas de Fritz Bauer est un très bon exemple.

Révolution allemande

La révolution allemande de 1918-1919 est une période amorcée en octobre 1918 par des mutineries, la formation de conseils de soldats puis de conseils ouvriers. En conséquence, l’Empire est remplacé par la République de Weimar et la signature de l’armistice.

Le mouvement socialiste allemand est divisé entre les modérés -désireux d’éviter une révolution violente- et les radicaux  -partisans d’une « révolution prolétarienne »; c’est le cas, notamment, des spartakistes -dont les figures principales sont Liebknecht et Luxemburg [+], qui forment le Parti Communiste d’Allemagne.

spartakus

Cette période confuse s’est soldée par l’écrasement violent des soulèvements et tentatives communistes comme la révolte spartakiste à Berlin et la république des conseils de Bavière. La première constitution démocratique appliquée dans l’histoire allemande est proclamée en 1919, mais l’instabilité sociale et politique demeure, avec des nombreux soulèvements, comme le putsch de Kapp.

La période 1918-1920 est analysée par S. Haffner dans un livre qui annonce cette révolution trahie.

Europe, 1914-18

Au début du XXème siècle, l’Europe domine le monde dans tous les domaines; c’est la Belle Epoque. Cependant, des tensions et rivalités économiques, coloniales entre Etats s’exacerbent. L’idée d’une guerre occupe les esprits [des cartes satiriques [+]; les journaux en parlent, les politiques l’envisagent et la préparent ou la combattent.
La guerre de “14” va commencer; on peut même la suivre au cinéma ou bien à la télé. La Grande Guerre va durer jusqu’à novembre 1918: plus de quatre ans d’horreur, avec des faibles espoirs; c’était une vraie tempête d’acier.

Pour / contre

Quand on fait un bilan de l’impérialisme européen, on doit fixer l’attention sur les mouvements de résistance anti-impérialiste, dont il y a de très bons exemples quand on envisage l’action du CNI et du CNA.

De la part des métropoles, il y a eu des essais de maintenir quelques liens avec les anciennes colonies, surtout dans le cas des britanniques et des français. Le Commonwealth [*] et la Francophonie [*] ce sont des bons exemples de cela.

Tapisserie

La tapisserie de Bayeux est une bande de toile de lin brodée de 70 mètres de long et 50 centimètres de haut. Elle illustre la conquête du trône d’Angleterre par Guillaume le Conquérant, de 1064 jusqu’à la bataille d’Hastings, qui marque la victoire décisive de ce dernier.

La tapisserie retrace toutes les étapes de l’accession au trône de Guillaume; il s’agit d’un oeuvre de propagande qui raconte les événements de l’époque: le roi Édouard le Confesseur meurt sans héritier en 1066; il a désigné comme héritier son cousin Guillaume, duc de Normandie; par précaution, celui-ci fait jurer serment de fidélité à Harold Godwinson -comte de Wessex, un des plus puisants seigneurs anglo-saxons. Harold prétend qu’ Édouard avant de mourir a changé d’avis et l’a désigné comme son successeur. Les nobles anglo-saxons, peu favorables à un roi étranger, rallient Harold. Ce dernier est couronné roi d’Angleterre le 16 janvier 1066. Considérant qu’il y a félonie, Guillaume décide alors de conquérir le royaume d’Angleterre.

Illuminati

“Así pois, hai que entender os Illuminati non como unha omnipresente conspiración, sostida por medios sinistros durante máis de dous séculos, senón como unha reveladora nota a pé de páxina na historia da Ilustración. (…)

Os Illuminati non foron os causantes da Revolución francesa, e moito menos do auxe de Napoleón, aínda que sen dúbida se beneficiaron diso (todos menos Weishaupt foron indultados, e algúns, en especial Dalberg, chegaron a ser moi poderosos). Lonxe de proseguir coa súa conxura en favor do goberno mundial ata os nosos  días, deixaron de operar na década de 1780, e os supostos esforzos por resucitar a orde no século XX foron en grande medida falsos. Nembargantes, a súa historia é parte integrante do complexo proceso histórico que conducíu á Europa da Ilustración á Revolución e despois ao Imperio; un proceso no que sen dúbida as redes intelectuais cumpliron un papel decisivo.”

Niall Ferguson: La plaza y la torre.”

5R

La Vème République naît en 1958, avec le retour de De Gaulle. Du premier moment, il s’agit d’une république présidentielle. La société d’abondance des années 1960, renforcée par la croissance économique des Trente Glorieuses et l’immigration de travail jusqu’en 1974, est en pleine mutation sociologique. En quoi la politique et la société vont se mettre à jour pendant le dernier quart de siècle?

D’abord, la crise des valeurs anciennes, chez les baby-boomers, provoque un besoin de renouveau dans la société française. Mai 1968 exprime bien la protestation contre une société de consommation de plus en plus maîtrisée par les technocrates. Les accords de Grenelle améliorent les salaires, le SMIG, d’après les luttes ensemble d’étudiants et syndicats.

Ensuite, de 1969 à 1981, les successeurs de De Gaulle furent ses propres ministres. Mais une société de plus en plus ouverte intègre des lois permettant la libéralisation de l’avortement et le divorce par consentement mutuel. C’était l’époque de la présidence de Valéry Giscard d’Estaing (modernisateur de la France du point de vue de la droite), avec la première femme ministre, Simone Veil.

Finalement, la gauche arrive au pouvoir en 1981, avec François Miterrand comme président, et l’alternance commence. C’est la date d’abolition de la peine de mort [+], dans un contexte de renforcement des liens européens vers la création de l’UE et avec des réformes économiques et sociales (réduction du travail hebdomadaire, nationalisations d’entreprises,…) au sein des Vingt Piteuses. La présidence socialiste est la première à expérimenter une cohabitation de Président et premier ministre de différente idéologie. De 1986 à 1988, Jacques Chirac deviendra le premier ministre de Miterrand. Il y a eu d’autres cohabitations après. Pour éviter cela, sous la présidence de Chirac, en 2000, le référendum sur le quinquennat présidentiel a remplacé l’ancien septennat.

En conclusion, la France -encore une grande puissance économique- a changé au niveau socio-politique, pour s’adapter à un contexte d’intégration européenne et mondialisation qui mute les influences du pays. La présidence actuelle, celle de Macron, essaye de faire appel à l’ancienne grandeur réclamée par De Gaulle. Est-ce que cette idée est en concordance avec le nouveau contexte d’économie multipolaire actuel?

Éco 4R

Un régime instable au niveau politique -la Quatrième République Française– aura, en même temps, un grand succès économique.

Utopique?

Le socialisme utopique est une pensée qui ne prône généralement pas de révolution, et ne fait pas confiance en l’action de l’État. Au-delà des nombreuses théories, il prône une mise en œuvre pratique immédiate de sociétés socialistes à petite échelle (les communautés) à partir d’initiatives « privées » ou « citoyennes ».

Plusieurs exemples de communautés sont créées partout au monde. Mais une d’entre elles devient une utopie réalisée. Godin prône l’expérience du Familistère, idée issue de sa formation fouriériste. En 1889, déjà mort le fondateur, le Familistère comptait 1748 habitants, avec 490 appartements occupés, 50 berceaux à la nourricerie, 1000 places dans le théâtre, 2360 ouvrages dans la bibliothèque et 1205 personnes employées à l’usine.

La guerre de 1914-1918 dévaste l’usine de Guise. Au seuil de la crise de 1930, plus de 2000 personnes y travaillent. Malgré l’effort de renouvellement des équipements dans les années 1950, les usines du Familistère apparaissent peu adaptées aux nouveaux besoins du marché des appareils ménagers, où la concurrence est ravivée par l’ouverture du marché commun européen en 1957. La Société du Familistère tente sans succès de diversifier sa production avec la fabrication de réfrigérateurs et de machines à laver. L’Association coopérative disparaît en 1968. En 2013, la fonderie de Guise emploie 288 personnes. L’entreprise Godin SA occupe un des premiers rangs en France pour la production de poêles à bois.

Afin de ne pas oublier cette expérience –utopique?-, à partir de 2000 est mis en place le programme Utopia.

  • Regardez aussi ce lien.touchshot_temp(6)

Des images pour…

Voici quelques tableaux, gravures et représentations pour raconter les unifications allemande et italienne:

 

Urbanisation

Plus de la moitié de la population mondiale habite en ville. Même les habitants ruraux ont aujourd’hui une mentalité citadine. L’essor de l’urbanisation est, donc, inarrêtable, surtout dans l’Anthropocène.

Décolonisations

La Seconde Guerre mondiale a ébranlé le système colonial. Les puissances coloniales ont perdu de leur prestige d’antan. Les peuples colonisés, souvent employés pour renflouer les rangs des armées alliées en guerre, éprouvent le désir de se défaire des liens qui les unissent encore à une Europe ruinée et exsangue.

De plus, l’émergence de deux grandes superpuissances anticolonialistes, les États-Unis et l’Union Soviétique, et le nouveau contexte international après 1945 favorisent la lutte des colonies pour l’indépendance. La charte des Nations Unies réafirme le “respect du principe de l’égalité des droits des peuples et de leur droit à disposer d’eux-mêmes”. Les peuples colonisés, conscients du nouveau contexte international favorable qui s’offre à eux, se lancent dans la lutte pour leur indépendance; cette émancipation des colonies se fera pour les uns par la négociation, pour les autres par la force.

La décolonisation se fait en deux phases. La première s’étend de 1945 à 1955 et touche surtout les pays du Proche et Moyen-Orient, ainsi que l’Asie du Sud-Est. La seconde phase commence en 1955 et concerne essentiellement l’Afrique du Nord et l’Afrique noire. La Conférence de Bandung de 1955, réunissant 29 délégués africains et asiatiques, annonce la décolonisation en Afrique et marque l’entrée sur la scène internationale des pays du tiers-monde.

Blog en WordPress.com.

Subir ↑