Arquivos da categoría 1. Préhistoire

Evolución

É lexítimo sentir #OrgulloNeira pola participación masiva de alumnado e profesorado no espectáculo #Humano, desenvolvido o 21 de decembro no noso IES. Unha das aportacións foi este video -froito do guión e interpretación do alumnado, realizado por hakaneira films- sobre a evolución humana.

Advertisements

Néolithique

La période Néolithique est celle pendant laquelle l’homme est passé de l’état de prédateur, à l’état de producteur (bergers et agriculteurs). Cette période a apporté beaucoup de changements dans la vie des humains: l’apparition de la sédentarité (avec les villages entourées de remparts), la domestication d’animaux et de plantes, des nouveaux outils,…

Le début de cette révolution néolitique se développe au Croissant Fertile, une région qui s’étend de la Mésopotamie à la vallée du Nil.

* Voici un très petit LIM de révision sur cette période.

Art pariétal et dolmens

En utilisant une vidéo de l’UNESCO “sous-titrée”, nous allons connaître les caractéristiques de l’art préhistorique à l’intérieur des grottes:

* Pour mieux connaître l’histoire des peintures à Altamira, regardez les vidéos de Docuciencia (en espagnol).

Quelques années plus tard (en Europe de l’ouest vers 4.500 – 3.000 a.J.C.), les grands mégalithes, constitués d’une ou plusieurs pierres de grandes dimensions, sont levés par les hommes. Voici un exemple en Galice:

(Source: Hugo.soria)

Orixes / Les origines

L’exposition “Orixes”, sponsorisée par la Fundación La Caixa, arrive à La Corogne.

En mettant l’accent sur 5 grands événements de l’histoire de la civilisation (la bipédie, la fabrication d’outils, la maîtrise du feu, la conscience de soi et la création de symboles), l’exposition nous met face à face avec l’évolution du genre Homo jusqu’à la configuration du sapiens sapiens actuel.

Voici une petite brochure espagnol-français -et aussi en galicien-français– avec quelques idées fondamentales sur l’exposition que nous irons visiter.

Le début: la préhistoire

La préhistoire est la période la plus longue de l’humanité. Dès que les ancêtres de l’être humain sont là (peut-être il y a déjà 7 millions d’années), nous avons vécu longtemps sans laiser des traces écrites ou des signes. Mais, sans avoir maîtrisé l’écriture, les hominidés ont évolué (les transformations physiques de nos ancêtres sont un facteur important de notre évolution; elles ont permis de nous différencier des autres primates : la taille du  cerveau, l’acquisition du langage, par exemple…), ont fabriqué des outils, ont maitrisé le feu (la domestication du feu estimée à – 500 000 ans a permis aux hominidés de passer un cap), ont réalisé des gravures et des peintures sur les parois des grottes (“nous n’apprenons rien“, disait monsieur Picasso en regardant le naturalisme des peintures des hommes préhistoriques), des petites statuettes auxquelles on attribue des valeurs de fécondité… Nos ancêtres ont colonisé la Terre, ils se sont répandus sur tous les continents: du “berceau africain”, l’Homo habilis a commencé son périple il y a 3 millions d’années. Puis c’est au tour d’Homo erectus et enfin d’Homo sapiens.

– Pour en savoir plus. Et plus encore: consultez hominidés.com.

– Voici un schéma animé sur l’évolution de l’homme.

– Visitez la fête de la Préhistoire pour apprendre à vivre au Paléolithique.

– Regardez une vidéo sur la fabrication des outils en pierre.

– Faites des exercices sur la lignée humaine.

– Lisez (en espagnol) cet article sur la “fille de Lozoya”: “La fille habitait avec ses parents dans une grotte de pierre à côté d’une courante d’eau à forte débit qui, entre 70.000 et 40.000 ans après, nous appellerions rivière Lozoya. Dans ses touffus côtés abreuvaient des énormes taureaux, des rhinocéros de steppe et des féroces lions. Fournie de lances, elle les chassait avec son père, qui ne connaissait pas encore les flèches. Tandis qu’il chassait, elle était sevrée par sa mère”.

– Découvrez (en galicien) la nourriture des Néanderthal: “Les Homo neanderthalensis ibériques dégustaient des fruits de mer il y a 150.000 ans”.

* Enfin, plongez-vous dans “la caverne” (rigolo) et écoutez Florent Vintrigner (sans oublier les paroles de la chanson).