Sofonisba

Sofonisba Anguissola (1530-1626) est une peintre italienne qui est arrivée à la Cour de Phillipe II en Espagne comme dame d’honneur. Là, elle fait des portraits notables, comme celui de 1565, un huile sur toile qui présente le roi comme courtisan, le premier dignitaire du royaume.

Au Jeu des échecs (1555), Sofonisba présente trois filles, soeurs de la peintre, en train de jouer, surveillées par une servante plus vieille. Voici une peinture laïque avec un fond de paysage brumeux, bleuâtre, en mode sfumato. Le jeu des regards des dames nous mène à l’intérieur de ce tableau qui mélange deux genres de perspectives: d’un côté, le point de vue élevé afin de remarquer la planche des échecs, et une autre linéaire pour le fond de paysage, un regard droit et profond.

Des époux à Bruges

Un peintre, Jan Van Eyck, au service du duc de Bourgogne Philippe le Bon, chargé de missions diplomatiques, fixe sa résidence à Bruges en 1430. Quelques ans plus tard, il immortalise les époux Arnolfini sur un des tableaux des plus connus de l’histoire de la peinture:

Blog en WordPress.com.

Subir ↑