Le tour du monde


Selon routard.com, “il y a de multiples prétextes pour faire le tour du monde : fin d’études, départ en retraite, congé sabbatique sont autant d’occasions d’accomplir ce vieux rêve, parcourir le monde et en découvrir les richesses…”.

Et c’est pour cela que certains jeunes comme Antoine s’engagent… C’est un voyage pour connaître et profiter: rien à voir avec les records de vitesse. Si bien Phileas Fogg, le personnage de Jules Verne, avait besoin de 80 jours pour faire le tour du monde, aujourd’hui il y a des pilotes d’avion qui le font à peine en 3 jours. En tout cas, on profite mieux de la vision de la Terre de l’espace:

Les voyages dont nous parlons sont “pied à terre”, c’est à dire, qu’il faut découvrir les paysages, les habitudes, les gens. C’est ainsi que Matt Harding a fait son tour du monde. Et aussi les participants du tour du monde Bedycasa (voir site et comprendre le concept), qui se logent chez l’habitant, chez “lindigène” afin de se plonger dans la culture de chaque pays visité.

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s