Début médiéval


Durant les trois premiers siècles de son existence, le christianisme doit se développer dans la clandestinité. Les chrétiens, considérés comme une secte juive nuisible à l’Empire, sont accusés de tous les maux. Néron, en 64, les accuse du grand incendie de Rome tandis que ses successeurs, notamment Dioclétien, s’efforcent d’anéantir ceux qu’ils considèrent comme de nuisibles hérétiques. Tout change sous Constantin Ier : attribuant sa victoire du Pont Milvius à l’intervention du Christ, Constantin se fait le défenseur de la chrétienté. Il promulgue en 313 l’édit de Milan qui tolère officiellement les chrétiens dans l’Empire.

Source: http://www.linternaute.com/histoire/magazine/dossier/06/chute-empire-romain/christianisation.shtml

– Voici Constantinoplela ville capitale de Constantin:

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s