Ouvriers… et orphelins


Informez-vous sur “Oliver Twist” et écoutez des extraits!

La première révolution industrielle concerne essentiellement le Royaume-Uni dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle. Elle a été permise grâce aux profits tirés de l’agriculture et du commerce et repose sur le charbon et la machine à vapeur, mise au point par James Watt en 1769. De nouvelles machines dans le secteur du textile, de la sidérurgie sont développées. C’est l’apparition des “pays noirs” comme le Pays de Galles. Plus tardivement, au milieu du XIXème siècle, cette révolution s’étend à d’autres pays comme l’Allemagne et la France.

Vers 1880, une deuxième révolution industrielle s’étend;  elle repose sur des nouvelles sources d’énergie: le pétrole et l’électricité. C’est aussi l’époque du développement de l’automobile, de la chimie et des machines-outils. Les États-Unis prennent à ce moment la tête de la course de l’industrialisation.

– Consulte un dossier sur la révolution industrielle

– Une autre vision de  l’Angleterre dans l’âge industriel, d’après Engels. Voici une façon d’envisager la rédaction d’un commentaire sur ce texte.

* Livre interactif: Ma vie d’ouvrier (1) (pages 22-23: textes sur la relation bourgeoisie / prolétariat; pages 63-64: extrait du roman “Oliver Twist”).

* Un résumé du Manifeste Communiste.

* L’analyse d’une oeuvre d’art de Turner.

– Une question: on pourrait considérer vraiement différentes les conditions de travail des ouvriers qui fabriquent des jouets en Chine de celles que nous avons trouvé chez les ouvriers éuropéens du XIXème siècle?

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s