Villes du Moyen Âge


« Au XIIe siècle, le mieux placé [des ports] est d’abord Bruges, sur la mer du Nord. Dotée d’un arrière-pays qui fabrique les meilleurs tissus d’Occident, d’une élite industrieuse et d’un excellent port naturel, Bruges devient le premier centre du capitalisme et commerce avec l’Écosse, l’Angleterre, l’Allemagne, la Pologne, la France, l’Espagne, l’Italie. Ses marchands fixent les prix du blé, du vin, de la laine, des draps, de l’acier et des armes qu’ils partent échanger au loin contre des fourrures, des bijoux, des épices et autres objets précieux. Après 1227, les barcasses génoises y accostent. Après 1314 s’y arriment les galères vénitiennes. Les meilleurs marchands italiens y installent des succursales. Des quartier génois et vénitiens s’y créent. Bruges devient ainsi, comme tous les autres ports avant et après elle, un lieu de nomadisme virtuel oú l’on trouve tous les produits du voyage. »

Jacques Attali: « L’homme nomade »

2 thoughts on “Villes du Moyen Âge

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s