Aux barricades!


La convocation des États Généraux en 1789 afin de résoudre la crise budgétaire de l’État français deviendra l’éclair de départ de la révolution française. Un des moments le plus symbolique est celui du “Serment du Jeu de Paume”, préface de la constitution de la première Assemblée Nationale:

Plus tard, la révolution instaurera la République, devant la menace des contre-revolucionnaires, même le roi. Voici “La Carmagnole”, une chanson révolutionnaire anonyme et très populaire créée en 1792 quand l’Assemblée nationale vote la Convention et décrète l’arrestation du Roi. Originaire du Piémont, ce chant gagne d’abord la région de Marseille, avant d’atteindre Paris. Elle se popularise ensuite dans toute la France après la chute du trône pour devenir un hymne des sans-culottes. Lors de ces épisodes révolutionnaires qui secouèrent le XIXe siècle français, elle réapparait en s’ornant de nouveaux couplets:

* Pour connaître le calendrier républicain, regardez cette vidéo:

* Voici la frise chronologique [seulement si vous avez le nom d’utilisateur et mot de passe]

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s