Séjour belge


Mai 2011. Nos valises surmontent les cieux pour arriver à la capitale de l’Union Européenne, Bruxelles. Un séjour de quatre journées nous mène là pour mieux connaître la ville, les institutions européenes, les canaux de la vieille ville de Bruges, pour goûter et profiter du chocolat belge, pour s’amuser loin des parents… et apprendre toujours.

Nous avons aimé les cieux de Magritte qui abritaient l’Atomium, surveillée la Grand Place de tous les coins, visité -grâce à la gestion de Ana Miranda- le Parlement européen à Bruxelles,… nous avons vécu l’expérience de nous promener en bateau sur les canaux de Bruges -ville d’une beauté superbe, avec une architecture si bien bâtie et harmonieuse avec l’entourage naturel-, et nous avons mangé des moules-frites le jour de l’orgueil gay, même nous avons souffert la déception de la taille du Manneken-Pis.

“Plusieurs légendes se ratachent au Manneken:

– Le sauveur de la ville.

Un petit ket nommé Julien, éteint, en pissant dessus, la flamme de la mèche avec laquelle l’ennemi entend mettre le feu à la ville. Les assiégés protégèrent ensuite le jeune héros et chassèrent l’ennemi. La statue rapellerait cet épisode exceptionnel.

– Le jeune gentilhomme.

À l’époque des croisades, le comte Van Hove et sa famille habitent Bruxelles. Des soldats revenus d’Orient font halte devant la maison, y sont reçus et hébergés. Le lendemain, le fils du comte, âgé de cinq ans à peine, est envoyé saluer et inviter d’autres croisés rentrés au pays mais il ne peut s’empêcher d’…arroser les braves. En guise de pénitence, le comte et la comtesse feront sculpter la statuette.

– L’enfant et la sorcière.

Vers 1540 un enfant aurait uriné contre la porte de la maison d’une sorcière habitant ici, au coin de la rue. La sorcière enragée condamna l’enfant à uriner éternellement mais un vieillard qui avait assisté à la scène le ramena chez ses parents et le remplaça par une statuette…”

De Rouck Geocart et alt: 10 promenades thématiques à Bruxelles.

C’est toute une expérience! Les jeunes enfants se sont conduits avec politesse et intérêt. En plus, on a fait la comprobation de l’actuelle impasse politique, on a vu de près le “problème flamand”, les doutes européenes, tout ce qui arrive dans une Europe en effervescence, là, au noyau même du Vieux Continent.

“Le Mouvement flamand n’existe pas avant l’indépendance de la Belgique et si la démarcation entre parlers romans et germaniques est ancienne, la Belgique n’est nullement concernée par la question linguistique avant le XIXe siècle. (…) La séparation linguistique apparaît avec les invasions germaniques. Avant la conquête des Gaules par les Romains, nos régions sont occupées par plusieurs tribus celtes qui se reconnaissent elles-mêmes comme “belges”. Lorsque Jules César envahit la Gaule (50 av. J.C.), le territoire des Belges devient une province romaine et, progressivement, le latin remplace les langues celtiques.”

Alain Destexhe: Le mouvement flamand expliqué aux francophones.

* Regarde une vidéo de la série Le Dessous des cartes sur les problèmes géopolitiques de la Belgique d’aujourd’hui.

* Consulte le site officiel de tourisme de la ville de Bruxelles.

* Consulte le site officiel de tourisme de la ville de Bruges.

2 thoughts on “Séjour belge

  1. Gustounos moito o resumo do viaxe a Bruxelles. Viaxamos nós un pouquiño dende a casa. !!

    Gracias aos catro profes por facelo posible!

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s