Zones métropolitaines


Une zone métropolitaine est un ensemble urbain formé par une ville principale très dynamique et d’autres immédiates lesquelles, à cause de son influence, elles grandissent de forme complémentaire. Elles peuvent être placées par rang selon sa catégorie. Leur surface dépasse d’habitude celle de la commune, et leur essor donne forme à des “villes diffuses” avec un grand étalement.

“Le terme banlieue est très ancien: il désigne, dès le XIIIe siècle, l’espace d’une lieue autour de la ville où s’exerçait le droit de “ban” du seigneur. Le mot a été utilisé, dès le XVIIe siècle, pour désigner les campagnes et les villages entourant une grande ville. Ces banlieues ont vite été dépassées par un tissu urbain complexe qui s’étend très loin au-delà de la ville. On est donc passé de l’agglomération elle-même à une “aire urbaine” difficile à définir. Surtout après les années 1960, les villes gonflées par la croissance démographique vont croître bien au-delà des banlieues. Le besoin d’espace, les effets pervers provoqués par la cirulation urbaine, aboutissent à une autre phase de l’extension: les villes vont “s’étaler” très largement se mêlant aux zones rurales.”

Jean-Pierra Paulet: Manuel de géographie urbaine.

Regardez un schéma sur l’organisation de la mégalopole japonaise. [organisation de l’espace]. Et un autre sur l’organisation de l’espace du Japon.

* Regardez un autre schéma sur l’organisation de la façade atlantique de l’Amérique du Nord.

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s